Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
vendredi 31 décembre 2010
Ce soir, mettez les carrés dans les ronds
Le rouge sur le blanc
Les p'tits plats dans les grands
Et que la fête commence !

2010 s'en va
Que fera 2011 ?
 (Photo : Eric)
mercredi 29 décembre 2010
Que faire lorsqu'on a 27 ans, et des amis,
et qu'on veut leur préparer un petit plat ?
Des éclairs au chocolat, par exemple ...

D'abord allumer l'ordinateur
et lire attentivement la recette des choux à la crème.

Et puis tourner, tourner vivement
sous l'oeil attentif de maman.

Enfin ajouter les derniers ingrédients.
Et mettre au four.

Fourrer les éclairs avec la crème au chocolat 
préalablement préparée.

Et voilà ! C'était très bon !
lundi 27 décembre 2010
Un "gamin au banc dormant" en quelque sorte.

C'est l'exposition des marionnettes de Bruno et Darlène Frascone, 
du Théâtre de la Grande Rue, 
vue au Marché Couvert à Châteaubriant.
vendredi 24 décembre 2010

Bien emmitouflée, j‘ai ouvert la porte fenêtre du balcon. La nature est belle aussi en hiver. Il fait froid, il a neigé. A l’Est, une grosse lune éclaire de sa lumière blafarde les grands arbres vêtus de blanc, immobiles comme des géants tétanisés. A l’Ouest, les guirlandes électriques ornant les rues de la ville, lancent des lueurs colorées au-dessus des toits, telles un immense incendie.

La flèche de l’église semble vouloir cueillir quelques étoiles dans cette myriade de clous d’or, piqués au dessus d’elle. Et là, juste en face de moi, la tour Nord du Château, encapuchonnée de neige, stoïque depuis cinq cents ans, juchée sur le haut de son talus, regarde les rares autos qui roulent sur la petite route feutrée en lançant de leurs phares de furtifs éclairs sur les stalactites des buissons givrés. Les branches du grand sapin ploient sous le poids de la poudreuse.

Pas un bruit. Même la petite hulotte ne s’est pas fait entendre comme habituellement.

Pas un souffle de vent. Tout est doux, calme, d’un calme imposant, presque palpable, comme si la planète s’était arrêtée.
J’admire, je respire, je contemple la beauté de cette nuit.

Et soudain …
Comme une tornade venue de nulle part et de partout ...
les cloches de notre ville brisent ce silence, doucement d’abord, avec la voix profonde du bourdon. Alors, comme au signal, elles se mettent toutes en branle, nombreuses, légères, gaies.

Elles s’interpellent , d’échos en échos, se rejoignent de hameaux en villages, de villages en villes, de villes en pays au dessus des frontières, tintant, carillonnant, sonnant, plus fort, plus loin, cloches de mon pays, cloches du monde entier.

Sonnez, sonnez encore, comme depuis deux mille ans, pour annoncer la naissance de l’enfant divin. Celui qui a dit au monde : « Aimez-vous les uns les autres ». Ce serait si beau si c’était réalisable.

Un flocon de neige a fondu sur ma joue - larme de joie -
Le chant des cloches m’a toujours fait pleurer.
Noël, Noël, Joyeux Noël à tous  

Andrée Gaborit

(et une pensée pour Kirnette qui nous a quittés l'été dernier)

mercredi 22 décembre 2010
Françoise Mahé vit en Bretagne, au bord de la mer et de ses îles. Par la technique des glacis, elle cherche à restituer les transparences, les changements de couleur, les vibrations de la mer, oscillant sans cesse entre la surface et le fond, le vide et le recouvrement.

Elle présente des tableaux non figuratifs où domine un bleu intense parfois marqué d’une tache rouge.

« Je cherche à traduire les émotions, à faire advenir quelque chose où l’inconscient cohabite avec le désir conscient de saisir cet univers qu’est la mer » dit-elle avec passion.

Œuvres à voir au Monde de Gali, au 8 rue de Couëré à Châteaubriant, jusqu'au 9 janvier,
entrée libre. 02 40 55 44 34.
lundi 20 décembre 2010
A Châteaubriant, au magasin "Le Monde de Gali", la commerçante est accueillante.

... et il y a plein de produits originaux, issus du commerce équitable.
Si le coeur vous en dit, c'est au 02 40 55 44 34
vendredi 17 décembre 2010
Ceci est le Monument érigé à Nantes en mémoire des 50 otages 
fusillés le 22 octobre 1941

Mais que font-là tous ces gens ? 
Trois heures durant, sous un beau ciel bleu
mais par une après-midi glaciale ?
Ils attendent le retour de la délégation 
qui est allée à la Préfecture demander à l'Etat 
de tenir ses engagements et de donner du travail 
aux personnes en difficultés.
mercredi 15 décembre 2010
Une exposition au Marché Couvert à Châteaubriant :
des marionnettes à fils

lundi 13 décembre 2010
A la :maternité de Châteaubriant, il existe une "salle nature" pour les accouchements qui se présentent bien. Lianes, ballon, large lit de 160, baignoire ... La future maman et le futur papa peuvent attendre la venue de l'enfant. Ici, sur la photo, la personne frisée est le médecin (Dr Moriaux) , l'autre est la sage-femme (Mme Sonnet).

Mardi 14 décembre, il y a "portes ouvertes" de 12 h à 16 h.
Sympa, n'est-ce pas ?
vendredi 10 décembre 2010
La rentrée est faite aux Restos du Coeur. « L’hiver sera dur » : les responsables et les quelque 60 bénévoles donnent beaucoup de leur temps. Le resto ramasse dans les grandes surfaces et chez les boulangers castelbriantais : fromages, yaourts, conserves de viande, légumes, féculents, lait, produits d’hygiène. Depuis quelques temps, les pharmaciens fournissent du lait pour la vingtaine de bébés. Les sociétés Viol, Aubret et STVO apportent de la viande lors des grandes occasions.

Dans les personnes qui sollicitent le Resto du Coeur pour manger, on compte 45 % de jeunes entre 18 et 20 ans. Belle société que celle qui impose les restos du cœur à tant de jeunes, mais aussi à d'anciens commerçants et à des retraités qui ont travaillé toute leur vie.

Et pendant ce temps-là certains se paient un bateau pour 65 millions d'euros, pour aller se promener !
mercredi 8 décembre 2010
Ici : la Confrérie de l'Angélique du Marais Poitevin

Le « Repas gastronomique français » a été inscrit au patrimoine immatériel de l'Humanité par les experts de l'Unesco. « Nous nous battons, derrière les aspects folkloriques, pour que vivent les produits de nos terroirs, des produits patrimoniaux de qualité qui bientôt n’auront plus leur place dans le système de distribution économique actuel. Nous sommes une pièce maîtresse de la gastronomie, affirmant que les pratiques alimentaires partout dans le monde, doivent être défendues et transmises aux jeunes générations »

.
Pierre Mainguet, Grand Maître de l’Académie du Châteaubriant, Solange Massenavette, présidente nationale, et le doyen de l’assemblée : 89 ans
lundi 6 décembre 2010
Ici on peut trouver une assistante maternelle par ordinateur !
(dessin de Moon : 06 87 32 77 47)

Mais où sont les nounous d'antan ?
vendredi 3 décembre 2010
Exposition d'Anne Guilmault à la Maison de l'Ange à Châteaubriant.
Anne tisse avec laine, soie, filets de plastique
en intégrant des morceaux de bois ramassés lors de ses promenades
mardi 30 novembre 2010
 Une rencontre inattendue et sympathique dans le pays de Châteaubriant :
Ancien comédien, aujourd’hui retraité, Gilles Thibaudeau a de nombreuses passions : réparer sa maison, cuisiner le lapin (avec pruneaux et olives), s’occuper de son chien, manier l’informatique, rencontrer ses amis au marché et orpailler !

Orpailler : c’est chercher de l’or dans les cours d’eau. Contrairement à ce qu’on dit, orpailleur ne vient pas du mot « or », mais de l’ancien français : harpailler (« saisir »). Et pourtant, il est bien question d’or ! 

 Voici le matériel :
1- pied de biche            
2 - hublot
3- piochon
4- petite pelle à bords ourlés et relevés
5- batée de compétition
6- pelle aux côtés relevés
7- rampe de lavage
8- seau, et étui pour les éprouvettes
9- chapeau chinois (ou batée)
10- pan                            
11-tamis

Voici l'image d'un concours où l'on cherche des paillettes d'or dans 10 litres de sable ! Temps record : moins de deux minutes.  Gilles, champion départemental, a mis six minutes.


 Et, au fond de la batée,  quand on cherche de l'or, on trouve du sable lourd, des petites pierres, très petites : des grenats, des olivines, des hématites, magnétites, pyrites (ou l’or des fous), des saphirs et autres rutiles.

En savoir plus : http://www.journal-la-mee.fr/2490-gilles-orpailleur





lundi 29 novembre 2010
Vous m'avez réclamé la fresque-puzzle réalisée par les enfants. La voici !



Droits civils : le droit d'avoir un nom, une nationalité et d'accéder à la justice.

Droits politiques : le droit d'avoir des opinions et de les exprimer, la protection contre les mauvais traitements.

Droits économiques : le droit à un niveau de vie suffisant (une maison, des vêtements, de la nourriture) et la protection contre le travail forcé.

Droits sociaux : le droit d'être nourri et soigné par des médecins, la protection en cas de guerre (pas le droit d'être soldat avant 15 ans).

Droits culturels : le droit d'être éduqué (l'enseignement primaire doit être obligatoire et gratuit pour tous) et le droit d'avoir des loisirs.

Un blog à découvrir, si vous ne le connaissez pas : http://jprosen.blog.lemonde.fr/

Et pour mercredi je vous annonce un orpailleur !
Bonne semaine à tous.
samedi 27 novembre 2010

Ceci vous passera le temps : http://db-db.com/nudemenClock/
une horloge ! Essayez un clic gauche aussi !

vendredi 26 novembre 2010
Il n'est pas d'objet plus profond,
plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux,
plus éblouissant
qu'une fenêtre éclairée d'une chandelle.
Ce qu'on peut voir au soleil est toujours moins intéressant
que ce qui se passe derrière une vitre.
Dans ce trou noir ou lumineux vit la vit, rêve la vie, souffre la vie

(Charles Baudelaire)
(Fenêtre saisie dans la campagne de Villepôt)

Et pour voir des toiles sur le thème : fenêtres, c'est ici :
mercredi 24 novembre 2010
Sont encore visibles nombre des lavoirs publics ou privés qui fonctionnaient sur les cours d'eau arrosant la ville. Partout les mêmes dallages de schiste pour y battre le linge. Certains à ciel ouvert; d'autres dans des potagers, sous des appentis qui s'écroulent; d'autres encastrés dans les maçonneries de soutènement de jardins, ou des fondations de maisons.

Des aménagements urbains exposent tout à coup aux regards tel d'entre eux, jusque là demeuré confidentiel.

Viendra le temps des destructions concertées après celui de l'abandon et des lentes déchéances. C'en sera une bonne fois fini de tout vestige matériel de cet autre temps qu'il faut se garder de trop regretter : il devait être dur dans son pittoresque. Brouettes et caquets qui roulent; rudes laveuses aux reins cassés, aux genoux cadenassés dans les carrosses; linge sale de l'existence battu avec cette rage froide, mais résignée, des humbles.

(merci à Alain Borgone pour ces texte et photos)
lundi 22 novembre 2010
Un peu d'eau, quelques fleurs
Un ciel sombre :
Un vieux puits, volé dans une cour de Moisdon-la-Rivière,
Un soir de novembre ...
vendredi 19 novembre 2010

Pour célébrer la journée universelle des droits de l’enfant, les 19-20 novembre 2010, la Jeune Chambre Economique, sous la direction d’Aurélie Doucin,  a organisé des échanges et des rendez-vous durables entre les enfants « extraordinaires » (ceux de l’institut médico-éducatif) et les enfants « ordinaires » (ceux des écoles de Châteaubriant ).

La première rencontre a eu lieu le 24 juin au Théâtre de Verre, sur le thème de la musique du monde.

Lors de la seconde, les enfants assembleront les pièces d’un puzzle géant qu’ils ont réalisé dans leur école, un puzzle de 3 mètres de long représentant les droits de l’enfant.

De nombreuses autres activités seront proposées : plantation d’un arbre (si le temps le permet), activités manuelles, jeux divers....




mercredi 17 novembre 2010
Checca est une jeune fille italienne, elle doit épouser Beppo. Les deux jeunes sont très amoureux. Mais on dit, on raconte, on chuchote, on rapporte, on murmure, on sous-entend, on colporte que Checca n'est pas la fille de son père. Le jeune Beppo, qui tient à sa réputation, s'interroge : épousera-t-il une fille "naturelle" ? "adultérine" peut-être ...

La pièce montre le pouvoir de la langue "la meilleure et la pire des choses" et propose une réflexion (en riant) sur l'identité personnelle, l'acceptation des différences et les rôles sociaux.

Invitation au théâtre sur une pièce de Carlo Goldoni, jouée par le Théâtre 116 à Fercé.
Renseignements au 02 40 28 88 01

Spectacles les 4-5 décembre, 11-12 et 18-19 décembre.
lundi 15 novembre 2010
12 novembre : je me suis perdue dans un chemin de terre
Bloquée par une clôture électrique et un troupeau de vaches.
Et la voiture qui patinait ... qui patinait...

13 novembre, pour la St Brice, mon dieu qu'il a plu.
Ma salle d'eau s'est remplie d'eau.
La presse a servi à éponger.
Tout arrive !

Prochaines aventures ?
vendredi 12 novembre 2010
Ce sont des enfants...
On les dit ... handicapés, inadaptés, différents.
Ils sont seulement
...extraordinaires !


(travaux des enfants de l'Institut Médico-Educatif Les Perrières, à Châteaubriant)
mercredi 10 novembre 2010
Eancé, un petit bourg bien sympa, tout en pierres !

Hélas les petits bourgs se meurent
Et dans les grandes villes, les gens survivent mal.
Nous sommes fous .
dimanche 7 novembre 2010
Exposition intitulée "Eancé dans la guerre 39-45" programmée du 7 au 11 novembre 2010 , de 10h à 18h, dans la salle Pierre-et-Marie-Curie (route de Martigné-Ferchaud).

Le but de cette exposition est de présenter une petite commune d’Ille-et-Vilaine dans le contexte historique de la Seconde Guerre mondiale, loin des grands enjeux stratégiques.

Il sera donc évoqué : Physionomie d’Eancé au début des hostilités, les mobilisés de 1939, les réfugiés de l’exode de 1940, les soldats éancéens morts pour la France, tous les prisonniers de guerre, les Résistants, le STO, les civils victimes de la guerre, l’aide matérielle aux prisonniers, la construction de la grotte ND de Lourdes pour le retour des prisonniers, les contraintes, la présence de l’occupant dans la commune et les environs, les forêts stratégiques (Araize et La Guerche), la Libération, l’emploi des prisonniers de guerre allemands, les anecdotes, etc.

Entrée gratuite.

Pour plus d’information : Contacter Daniel Jolys au 02 99 47 87 62

Et pour ceux qui ne connaissent pas, Eancé est une très jolie commune. Avis aux photographes !
vendredi 5 novembre 2010
Et demain, samedi 6 novembre
nous manifestons à 15 h
au Rond-Point de la Ville en Bois !
mercredi 3 novembre 2010
Hier c'était le jour des morts.
Ce jour-là, ou les autres jours, on ne les oublie pas du tout.
Mais la vie continue ...
(Merci Alain pour la photo)
dimanche 31 octobre 2010
Post-Mortem

Au cimetière
De Châteaubriant
Une tombe jadis entretenue.
Des fleurs en céramique
Des fleurs artificielles


Et une plaque publicitaire
« Publi Décor »

On pirate même les morts !


Merci à Alain Borgone pour ce coup d’œil !
vendredi 29 octobre 2010




Mardi au petit matin
Un ciel rouge comme je n'en avais jamais vu.
Annonce de pluie.
ou de tempête.

Jeudi nous étions encore plus de 1000 dans les rues de Châteaubriant.
Il y avait Chipie et Bergson !
Nous avons chanté "L'internationale" ce qui ne s'était pas fait à Châteaubriant
depuis ... 1968.
La protestation fléchit en nombre, mais ne rompt pas !
Rendez-vous le 6 novembre, pour une huitième journée !
mercredi 27 octobre 2010


A voir à Châteaubriant, au Marché Couvert,
Une belle exposition sur La Bête de Béré
Et les légendes qui l'accompagnent

Réalisation : l'la société historique Hippac
lundi 25 octobre 2010
La Loi des hommes
Poème de Paul Eluard

C'est la douce loi des hommes
Du raisin ils font du vin
Du charbon ils font du feu
Des baisers ils font des hommes.

C'est la dure loi des hommes
Se garder intact malgré
Les guerres et la misère
Malgré les dangers de mort

C'est la chaude loi des hommes
De changer l'eau en lumière
Le rêve en réalité
Et les ennemis en frères.

Une loi vieille et nouvelle
Qui va se perfectionnant
Du fond du cœur de l'enfant
Jusqu'à la raison suprême.

Photos prises lors de l'évocation artistique de Châteaubriant le 24 octobre 2010.
Réalisation : le théâtre Messidor et une centaine de comédiens amateurs.

Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.