Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
vendredi 26 novembre 2010
Il n'est pas d'objet plus profond,
plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux,
plus éblouissant
qu'une fenêtre éclairée d'une chandelle.
Ce qu'on peut voir au soleil est toujours moins intéressant
que ce qui se passe derrière une vitre.
Dans ce trou noir ou lumineux vit la vit, rêve la vie, souffre la vie

(Charles Baudelaire)
(Fenêtre saisie dans la campagne de Villepôt)

Et pour voir des toiles sur le thème : fenêtres, c'est ici :

5 commentaires:

claude a dit…

La vie est dehors et dedans. Et de dedans on peut y voit dans un autre dedans, à travers d'une autre fenêtre sur cour, un crime à la Hitchcock.
Est-il plus mystérieux de regarder dehors quand on est dedans ou de regarder dedans quand on est dehors.

ALAIN a dit…

Défendue par de solides barreaux !

Chipie a dit…

"Fenêtre sur cour"...oui, moi aussi, spontanément, je pense à Hitchcock... Difficile de cambrioler la bâtisse...

Abraham Lincoln a dit…

This is quite nice. I liked the post photograph too. I admire your use of words. And, thank you for visiting my blog and leaving a comment there.

Marguerite-marie a dit…

je viens de voir les lavoirs...j'y allais quand j'étais gamine soit en plein champ avec une de mes tantes soit dans le lavoir de la commune avec ma gran'mére et là au son des battoirs que de conversations animées, de médisance
aussi: quand les histoires devenaient trop lestes et qu'il y avait des enfants on passait au breton!
ton message aujourd'hui nous montre une photo très poétique avec un bel extrait: j'aime toujours, les fenêtres, les portes, les barrières.
Mes escargots sont allés à Chateaubriant enterrer les feuilles moribondes du blog de Bergson!


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.