Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Search

Chargement...

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
vendredi 6 novembre 2009

Je t’attendrai Hélène
A travers les prairies
A travers les matins de gel et de lumière
Sous la peau des vergers
Dans la cage de pierre
Où ton épaule fait son nid (...)


Sans t’avoir jamais vue
Je t’appelais déjà
Chaque feuille en tombant
Me rappelait ton pas
La vague qui s’ouvrait
Recréait ton visage
Et tu étais l’auberge
Aux portes des villages ...

René Guy Cadou
jeudi 5 novembre 2009

Laissez venir à moi tous les chevaux
Toutes les femmes et les bêtes bannies
Et que les graminées se poussent jusqu'à la margelle de mon établi


Je veux chanter la joie étonnamment lucide
D'un pays plat barricadé d'étranges pommiers à cidre


Voici que je dispose ma lyre comme une échelle à poules contre le ciel
Et que tous les paysans viennent voir ce miracle d'un homme
Qui grimpe après les voyelles.

(Pommiers à cidre, et poème de René Guy Cadou)
mercredi 4 novembre 2009

Encore une petite visite
Au Domaine des Forges de la Provostière.
Ah si ces vieilles pierres pouvaient raconter ...
Elles diraient la sueur des hommes, la pénibilité du travail.
Peut-être aussi la solidarité.

La sueur des hommes est restée.
La pénibilité aussi, en changeant de visage.
Reste-t-il encore une once de solidarité dans quelque coin de la bâtisse ?
Pourra-t-elle renaître ?
Ou bien avons-nous tout cassé, tout détruit ?
Qui nous promettait un monde meilleur ?

mardi 3 novembre 2009

Euh ... non ...
C'est ma cabane au fond des bois
Un lieu-refuge
Au bord de l'étang de la Provostière.
Encore un lieu de fer et de forges !
lundi 2 novembre 2009

Dimanche, la fête de tous les saints.
De très belles fleurs : j'adore les chrysanthèmes !
Nous irons tous au paradis ... même moi ...


Et ce soir le désespoir, la colère ...
Le chômage, ici, a fait un bon de 45 % en un an.
Les croix ci-dessus sont celles des salariés de la laiterie de Derval.
Qui pleurent leur emploi disparu : l'usine a fermé.
Et ce soir j'ai appris qu'à la fonderie de ma ville,
les salariés vont travailler 3 JOURS au mois de novembre
(non, pas trois jours par semaine ! mais bien 3 jours par mois)
et sans doute "autant" en décembre.
Ils ne seront indemnisés qu'à 60 % de leur salaire.
60 % d'un SMIC ! Moins que le seuil de pauvreté.
Il ne leur reste qu'à demander le RSA !
(revenu de solidarité active)
et je ne suis pas sûr qu'ils y aient droit ...

J'appelle à l'insurrection
J'appelle à la révolution.
Foutons en l'air cette société d'injustice qui condamne
- les gens du sud à mourir de faim
- les gens du nord à mourir d'angoisse
Mais qu'est-ce qu'on attend ?

Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.