Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Search

Chargement...

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
vendredi 11 décembre 2009

Les amoureux fervents et les savants austères
Aiment également, dans leur mûre saison,
Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,
Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires.

Amis de la science et de la volupté,
Ils cherchent le silence et l’horreur des ténèbres;
L'Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres,
S’ils pouvaient au servage incliner leur fierté.

Ils prennent en songeant les nobles attitudes
Des grands sphinx allongés au fond des solitudes,
Qui semblent s’endormir dans un rêve sans fin;

Leurs reins féconds sont pleins d'étincelles magiques,
Et des parcelles d'or, ainsi qu'un sable fin,
Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques.





Charles Baudelaire, Les fleurs du Mal
jeudi 10 décembre 2009

Depuis le jour antique où germa sa semence,
Cette forêt sans fin, aux feuillages houleux,
S'enfonce puissamment dans les horizons bleus
Comme une sombre mer qu'enfle un soupir immense.(...)

Les étés flamboyants sur elle ont resplendi,
Les assauts furieux des vents l'ont secouée,
Et la foudre à ses troncs en lambeaux s'est nouée ;
Mais en vain : l'indomptable a toujours reverdi.

Les siècles ont coulé, rien ne s'est épuisé,
Rien n'a jamais rompu sa vigueur immortelle...


(Poème de Charles-Marie Leconte de Lisle)

(Petit coin de forêt, au bord du Don.
Terrain, naturel et sauvage, de jeux des enfants
La table de schiste a été construite par eux)
mercredi 9 décembre 2009



Derrière les nuages épais
Et gris
Apparaît la mer du ciel
Bleu limpide
Dont la pureté tranquille
Etonne

(Poème de Susanna Palasti )

(Eglise de Béré, entre deux pluies)
mardi 8 décembre 2009

(hier le ciel était gris. Ce jour d'hui je vous ré-offre du soleil.
Et toujours de la poésie)

Le temps a laissé son manteau
De vent de froidure et de pluie,
Et s'est vêtu de broderie,
De soleil luisant clair et beau.

Il n'y a bête ni oiseau
Qui en son jargon ne chante ou crie.
Le temps a laissé son manteau
De vent de froidure et de pluie.

Rivière, fontaine et ruisseau
Portent en livrée jolie
Gouttes d'argent d'orfèvrerie
Chacun s'habille de nouveau.

Le temps a laissé son manteau
De vent de froidure et de pluie,

[Rondel de Charles, Duc d'Orléans (1394-1465)]
lundi 7 décembre 2009

Il était une feuille avec ses lignes
Ligne de vie, Ligne de chance, Ligne de cœur.

Il était un arbre au bout de la branche.
Un arbre digne de vie, digne de chance, digne de cœur.
Cœur gravé, percé, transpercé,
Un arbre que nul jamais ne vit.

Il était des racines au bout de l'arbre.
Racines vignes de vie, vignes de chance, vignes de cœur.

Au bout des racines il était la terre.
La terre tout court, La terre toute ronde
La terre toute seule au travers du ciel.
La terre....

(poème de Robert Desnos)

Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.