Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Search

Chargement...

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
dimanche 5 janvier 2014
Il pleut. L'eau s'infiltre dans le sous-sol et inonde la salle d'eau.
De l'eau dans la salle d'eau ... logique, non ?

Recueillir l'eau avant qu'elle ne touche terre.
Une collection de seaux et de bassines. C'est joli, non ?
Cela me protège car, toutes les heures, je sors vider les seaux !
50 litres à l'heure...


Et, par précaution j'ai "chemisé" ou plutôt "journalé" le sol de la salle d'eau.
Commode un journal, cela boit bien l'eau
et on jette tout ensuite, le journal et l'eau.
Dans les sacs plastiquess, les journaux mouillés pèsent
et font effet de sacs de sable.
Non, je n'ai plus d'eau, merci !


et je pense aux pauvres gens
qui ont 40 ou 70 cm d'eau, voire 1,40m.

Allez, bonne année 2014 à tous !

Note du 7 janvier : un bon voisin, disposant d'une grande échelle et d'une grande serviabilité, est venu déboucher la gouttière ! Merci à lui !
dimanche 31 mars 2013
Alors, ça vient ce printemps ... chaud ?





En ce jour de Pâques, les cloches ont ramené le soleil.

(Photo A.Borgone)
.
vendredi 15 février 2013

Nantes a aménagé le haut de la tour Bretagne, un espace avec bar avec un grand oiseau blanc et des sièges "oeufs au plat". Autour   : un chemin de ronde panoramique.


Et, d'en haut, on voit encore des oeufs : 
deux oeufs ci-dessus 
et encore un oeuf ci-dessous.


(photos : Martine Pornichet)
.
lundi 11 février 2013
Qui va piano
va sano !





(photo Alain Borgone, station Charles de Gaulle à Rennes)
.

samedi 2 février 2013

Et dîtes, quelle est la mère porteuse la plus célèbre ?
C'est Marie, qui a accepté de porter le Fils de Dieu !
C'était pas de la GPA, ça ?
Le pauvre petit était d'ailleurs un enfant "naturel", ou plutôt "surnaturel".

Et il avait deux papas aussi !


A cette occasion je vous invite à découvrir les somptueux dessins de Placide :
http://www.leplacide.com/  et les textes qui vont avec !

Bon dimanche à tous.
.
jeudi 31 janvier 2013
A Châteaubriant on l'appelle : "le lavoir de la Vannerie" . Il est situé rue de la Victoire, sur le Rollard.

Le ruisseau n'est pas large à cet endroit et cependant deux lavoirs s'y faisaient face.


- A gauche les femmes du quartier venaient laver leurs draps et les vêtements de
travail de leur mari ouvrier.

- A droite, le mur du "Parc Darbo" (propriété bourgeoise)  était percé d'une porte permettant aux domestiques de venir laver le linge de leurs maîtres.

A gauche ... à droite ... toute une assemblée ...

(Texte - et photo prise en janvier 2013 par Alain Borgone)

.

mardi 29 janvier 2013
Il a semble-t-il tiré le mauvais numéro.

.
Pour info, la photo a été prise à Noirmoutier. Le NO n'est ni un refus british, ni l'indication d'un numéro mais seulement l'immatriculation des bateaux rattachés à l'île selon le code des affaires maritimes.

(photos et texte d'Alain Borgone)
mercredi 16 janvier 2013
A Châteaubriant
Au COEUR du quartier Pont Saint Jean,
ce graffiti, TREFLE et CARREAU,
PIQUE ma curiosité.

(texte et photo d'Alain Borgone)

.
mardi 1 janvier 2013
Bonjour à tous
et bonne année 2013.
Treize, ça porte bonheur, non ?

Une pensée pour commencer :

Va quérir la dignité en enfer s'il le faut, 
et refuse l'humiliation, même au paradis !
(Al-Moutanabbi)

Et un commentaire (d'Alain Borgone) sur les bises :

Dans un territoire traversant le pays
De la Vendée aux Ardennes
On s'embrasse quatre fois
Pour s esaluer.

Au Sud, un triangle Cantal, Herault, Hautes-Alpes,
adopte la norme des trois bises.
Mais dans le Fnistère et les deux Sèvres,
une seule suffit.

Le reste de l'Hexagone s'embrasse deux fois.

Cette géographie du bisou
a été patiemment établie par l'enquête
lancée par le site Combiendesbises.com
sur 65 000 personnes.

Cette remarquable hétérogénéité
prête parfois à confusion.
Qui n'est jamais resté suspendu dans le vide,
En attendant une bise supplémentaire ?

Allez, grosses BZHis à tous
Pour la nouvelle année !
 

samedi 29 décembre 2012
Ecoutez cette musique !


.
vendredi 28 décembre 2012

Cela fait un an et demi que je ne suis pas venue sur ce blog. J'ai trop-trop-trop d'occupations ! Et pourtant cela me manque.

 Je vais donc essayer de revenir, mais avec l'aide d'un ami Alain Borgone qui me fournira très souvent photos et textes et en sachant que je n'aurai pas le temps d'aller visiter les blogs des amis. Qu'ils ne m'en veuillent point : je ne peux vraiment pas faire autrement !

Ce blog est donc jeté au vent ... sans destination précise. En espérant qu'il intéressera quelqu'un, un jour, quelque part ....  

Pavée de vanité 


 Il était riche, très riche même. Il avait peu d'amis, pas d'amis même. Sa fortune lui avait permis d'acquérir une forêt. Pas n'importe quelle forêt. La Forêt Pavée, 680 hectares, 6 kilomètres d'est en ouest, traversée (hélas disait-il) par 3 routes départementales et une voie ferrée. Un étang, un château, des bâtiments de service et une maison de garde complétaient le tableau.

C'est dans ce décor qu'il put recevoir, à tour de rôle, les officiers allemands jusqu'en 44, puis les officiers américains ensuite. Sa forêt lui tenait lieu de famille, tant et si bien qu'à sa mort il en fit don à la fille de son ancien garde-chasse. Cadeau empoisonné d'ailleurs, mais c'est une autre histoire.



 Il avait fait réaliser, de son vivant, son monument funéraire au cimetière de Issé, l'une des 4 communes sur lesquelles s'étendait la forêt. Réaliste et convaincu de ne pas atteindre l'an 2000, il avait demandé au graveur, de n'inscrire après son année de naissance que le chiffre 19. Dans les jours qui suivirent son décès, fin mai 1950, il fut ajouté le millésime.

Ce monument était très beau, très haut et très couteux. Du granit breton, de la pierre de Lanhélin sans défaut. Les taches que l'on voit aujourd'hui c'est de la mousse qui a réussi à se fixer sur le granit poli non entretenu.

 Il souhaitait que sa mémoire perdure et avait acheté une concession à perpétuité. Voilà qu'aujourd'hui pour des raisons démographiques et foncières, les municipalités envisagent de reprendre les emplacements sans entretien, sans visiteurs. Et que cet homme qui voulait durer, continuer à être le riche, le puissant du coin par mausolée interposé, va se retrouver à l'ossuaire tandis que les pierres chèrement acquises serviront de remblai. Comme tout "honnête homme" il devait posséder une bible mais avait négligé de lire l'Ecclésiaste.

(texte et photo : Alain Borgone)

.
vendredi 3 juin 2011
Un petit coucou en passant ............
Avant de mettre mon annonce sur le site Lecoincoin je vous envoie mon offre de vente. Merci de me répondre rapidement si intéressé.

A VENDRE : LOT D'APPAREILS PHOTO NUMERIQUE
TRES BONNE DEFINITION
18 MEGAPIXELS
ZOOM x30
BON RENDU DES COULEURS
DECLENCHEMENT AUTOMATIQUE
DETECTION AUTOMATIQUE DES SOURIRES (mais pas des colères)
PRIX MINI A DEBATTRE
CI-DESSOUS LA PHOTO DES APPAREILS

FAIRE OFFRE POUR DES REMISES INTERESSANTES.

 

Quant à nous, à Châteaubriant, la caméra de vidéosurveillance est achetée : 58 868,95 euros la bête (hors taxes) et 8930 euros HT de location d'une partie d'un pylône existant pour l'installer ! (+5963 € HT par an pour ce même morceau de pylône). Et pour voir quoi ? des rues vides, vides, vides ... !!!

 

dimanche 22 mai 2011

Je pense bien à vous.
Mais je vous quitte ...

J'ai pourtant des photos à vous montrer.
Et des idées plein la tête.
J'aime ce que vous faites
Quand j'ai le temps d'aller voir.

Mais ma vie est trop remplie
à 100 % et au delà, car je n'ai aucun temps de loisir.
Je ne fais que travailler
(vive la retraite !)
Et je ne peux pas faire davantage.
Sauf vous souhaiter à tous une vie aussi riche.

Je suis obligée de faire des choix en permanence.
Dieu le Père (s'il existe !) m'a promis une seconde vie.
La troisième sera à négocier pour que je puisse terminer
tout ce qu'on attend de moi !

Amitiés et longue vie de bonheur à tous et toutes.
Et revenez voir, peut-être, de temps en temps,
si je trouve une minute pour publier...
De façon "irrégulomadaire".



mercredi 18 mai 2011

C'est toujours un plaisir de vous jouer des jeunes.
J'aurais bien aimé découvrir le théâtre plus tôt ...


Les élèves des ateliers théâtre du collège de La Ville aux Roses et du Lycée Guy Môquet-Etienne Lenoir vont présenter leurs travaux d'atelier réalisés sous la houlette de Christine Maerel et d'Alexis Chevalier du Théâtre Messidor au Théâtre de Verre le mardi 24 mai 2011 à Châteaubriant.

A 19h30, les élèves du collège interpréteront "Rendez-vous" : un collage de textes de différents auteurs.
 
Puis, les élèves du lycée joueront les "Chroniques des jours entiers, des nuits entières" de Xavier DURRINGER. Monologues épars, fragments d'insomnie, dialogues ordinaires, aphorismes, bouts d'histoires. Ecrites au féminin ou au masculin, au singulier ou au duel, ces Chroniques esquissent au fond toujours la même histoire, l'éternelle quête des filles et des garçons, des histoires de fesses et d'amour manqué ou introuvable, forcément, des petites déprimes, des embrouilles, la peur et la grande solitude
lundi 16 mai 2011
Sous le regard attentif d’une nombreuse assistance, disposée le long de la piste de présentation, une belle dame vient faire admirer sa tenue du jour. Du rose, du bleu, un chapeau à voilette, un collier … un sourire, un petit salut. Trois petits tours et puis s’en va, laissant la place à un bel homme, gilet sur l’épaule, lunettes de soleil à la main. Un sourire, une courbette, une chansonnette même. Place maintenant aux enfants, seuls, ou se tenant par la main, timides un peu. Beaux.

C’était le 11 mai à Châteaubriant, à la Maison de Retraite du Parc de la Lande. La société Amibis, et le Centre Leclerc, ont présenté des modèles bien jolis, sur 19 résidents (de 56 à 104 ans) et 14 enfants du personnel (de 3 à 14 ans). Objectifs : valoriser l’image d’un corps vieillissant et favoriser l’estime de soi, tout en participant à une action collective.


La préparation du défilé, assurée par l’animatrice Sandrine, a pris deux mois, avec entraînement au maintien de la posture en collaboration avec l’animateur sportif Fabien. La coiffeuse, Roselyne, a réalisé des merveilles. Un atelier bien-être esthétique hebdomadaire a contribué au succès. Un discret maquillage, un grand naturel, la présence de familles ravies (avec parfois une larme d’émotion au coin de l’œil), ce fut très réussi !

La petite société Amibis propose des vêtements et chaussures spécialement adaptés aux personnes âgées et/ou hospitalisées, dans des textures et coloris agréables, et dans des tailles allant du 34/36 au 66/68 et même sur mesure, à des prix intéressants.

http://www.amibis.fr
mercredi 11 mai 2011


29 personnes (+ 12 excusées) se sont réunies à Châteaubriant
pour évoquer l'idée d'un café associatif.
Ouvert le soir, quand tout est fermé.


Ce serait ….
Ce serait ce que les participants, d’aujourd’hui et de demain, en feraient.

… un local, où préparer des repas à prendre ensemble une ou deux fois par semaine.

...  un lieu d’exposition voire de création, pour des artistes.

… un lieu de concerts style « Chant’Appart’ ».

… un cyber-café, ouvert à ceux qui ont des ordinateurs portables et ne savent pas où capter internet.

... un café où l’on puisse passer lire le journal, discuter de tout et de rien, en sachant qu’on trouvera d’autres personnes prêtes à échanger.

… un café-lecture-poésie, un café-philosophie, un café-détente, un café où l’on puisse refaire le monde, comme ça, sans façons.

… un lieu magique, en quelque sorte, évolutif, à construire ensemble. Un café-liberté ?

Le groupe se cherche, une association sera créée. Un lieu reste à trouver.
(dessin de Achmoon - 06 87 32 77 47)

lundi 9 mai 2011

J'ai frappé à ta porte
pour avoir un bon lit
j'ai frappé à ton cœur
pour avoir un bon feu
pourquoi me repousser ?
Ouvre-moi, mon frère ... !
Pourquoi me demander
la longueur de mon nez
l'épaisseur de ma bouche
la couleur de ma peau
et le nom de mes dieux ?
Ouvre-moi, mon frère ... !
 
Ouvre-moi ta porte
Ouvre-moi ton cœur
Car je suis un homme
L'homme de tous les temps
L'homme de tous les cieux
L'homme qui te ressemble .. .!         (anonyme)
vendredi 6 mai 2011
Depuis le 1er janvier 2011, la pluviométrie, en Loire-Atlantique, 
accuse un déficit d’environ 50 % par rapport à la moyenne des 40 dernières années, 
et même de 60 % à la station d’observation de Derval. 
En même temps les températures sont en hausse de 15 % depuis le 1er janvier 
et même de 35 % en moyenne en avril. 

Photo A.Borgone, prise en forêt de Juigné le 5 mai 2011
mercredi 4 mai 2011
Le soleil de mai se fait déjà ardent
En rougissant, les pivoines choisissent l'ombre
(photo A.Borgone)
lundi 2 mai 2011
L'un vole et l'autre non
(photos A.Borgone)

vendredi 29 avril 2011
Venu du temps des ordinosaures....
Voici Windows 5 !

(Photo A.Borgone)
mercredi 27 avril 2011
Savez-vous : je m'amuse beaucoup dans la vie !
Depuis un an je récupère des ordinosaures

(les ancêtres lointains de nos modernes "computers").
et, avec deux ou trois amis, je les ouvre, je les zyeute,
je les formate, je les équipe, je les essaie ....
pour en équiper des familles sans le sou.
Windows XP, Windows Trust, Ubuntu, Xubuntu,
Cela me passionne beaucoup.

Et voilà que je viens de découvrir "Toutoulinux"
Un système d'exploitation ultraléger,
qui s'installe en un quart d'heure, avec des explications simples
et en français s'il vous plaît.
Si le coeur vous en dit, essayez-le !
Le design est adorable, le fonctionnement est convenable.



Mais comprendrez-vous pourquoi mon temps se réduit ?
En peau de chagrin ? Non ! En sourires de plaisir .
Alors, of course, point n'ai le temps d'aller baguenauder
sur vos sites. Dommage... pour moi !
Amitiés à toutes et tous ...
lundi 25 avril 2011
Sur le mur délavé des grappes dégoulinent,
Des fleurs mauves et bleues sentant bon le printemps,
Des ruisseaux cascadant en bouquets : la glycine
Couvre le crépi comme en y ruisselant.
Glycine au château de Châteaubriant

Ses papillons légers semblent si aériens
Qu’on ne soupçonne pas leur énorme vigueur.
Le soleil les stimule et ils poussent fort bien
Malgré la terre pauvre et peu propice aux fleurs.

(Source du poème : http://poemes-provence.fr/la-glycine/)
vendredi 22 avril 2011

ATTENTION ! avec les augmentations du gaz et de l'électricité qui nous sont annoncées, de vrais commandos sont en chasse actuellement à Châteaubriant (et sans doute aussi ailleurs). Visite à domicile, contact par téléphone, ils vous demandent vos échéanciers EDF ou GDF et vous promettent aussitôt des tarifs plus avantageux, en cultivant l'ambiguïté, et sans vous dire que vous quittez le système des prix réglementés ... Si vous êtes l'objet de telles sollicitations, renseignez-vous vite sur ces sociétés et sur les pièges des prix "libres". L'offensive est si massive que je suis très inquiète : plein de gens vont se faire avoir.

Conseils pratiques ici
mercredi 20 avril 2011
Du 7 au 11 mai 2011, pour la première année, le Pays de Chateaubriant propose de se découvrir de la manière la plus douce et la plus respectueuse qui soit, par la randonnée pédestre.

Durant ces 5 journées, un programme complet incluant les randonnées encadrées (environ 15 kms par jour) les visites du territoire, l'hébergement, la restauration, les soirées à thèmes et les éventuels déplacements vous est proposé.

Inscrptions possible à la journée (35 €, avec deux repas compris). Il ne tient qu'à vous de vous laissez entrainer dans la marche .

Programme avec diaporamas : http://www.aupaysdechateaubriant.com/Bons-plans-et-idees-de-sejours.Rando-mee

Inscriptions avant le premer mai au 02 40 81 40 82 ou 02 40 28 20 90
lundi 18 avril 2011
Pour lutter contre le mal-être et le risque suicidaire,
la ville de Châteaubriant avait organisé, notamment, une conférence sur le rire,
une conférence très sérieuse présentée par des clowns.
D’après les deux comédiennes de La Clownerie, « on riait 19 minutes par jour en 1930, puis 6 minutes en 1980 et maintenant 2 minutes par jour. C'est-à-dire 0,1 % de notre temps !  » Dommage !

Car le rire est un état émotionnel positif.. Quand on rit, on secrète des endorphines et des catécholamines. L’endorphine c’est l’hormone du bonheur, une hormone naturelle anti-douleur, anti-dépression, qui permet à l’organisme de se surpasser. Les catécholamines renforcent les défenses immunitaires de notre corps, attaquent les microbes. Enfin le rire produit de la sérotonine qui favorise le sommeil et chasse les idées noires.

Alors ... rions, amis !

(photo F.Havard) ( association : http://www.laclownerie.org/)
mercredi 13 avril 2011
Nous ne sommes pas, aux antipodes, sur le tarmac d'un petit aéroport, sur une de ces îles éparses ou sous le vent, vestiges de notre empire colonial. Les deux pendules n'indiquent ni l'heure locale et ni l'heure à Paris. 

Nous ne sommes pas dans un de ces lieux bling bling, fréquentés par les bobos où la population souffre du béri béri. Nous ne sommes pas à Pago Pago, encore moins à Bora Bora. Nous sommes je vous le dis dare dare à La Chapelle Glain Glain.

Et même si la pendule est double au clocher, mon temps à moi se réduit comme peau de chagrin. Ne m'en veuillez donc pas si je ne vais point vous visiter, amis blogueurs ! 


(photo A.Borgone)
lundi 11 avril 2011
Achmoon (Fabrice Hamon) est natif de Châteaubriant. Dans sa prime jeunesse, il jouait avec ses copains dans un champ de maïs bordant le quartier de La Ville aux Roses, ce qui ne plaisait point trop au paysan. Celui-ci poursuivait les chenapans avec une pétoire chargée de gros sel …. C’est de là qu’est né « Pépé grain d’sel » qui jette un regard amusé chaque semaine dans l’Eclaireur, en fonction de l’actualité. Faits divers, haute technologie, rentrée des classes et jeu de l’oie, vide-grenier et marches de Bretagne, le bonhomme part à l’assaut de la crise, de la maladie, de la politique. Il évoque le fuel vert et la révolte des grenouilles, la police et le sport, le Yes we can d’Obama et le Cass-toi pov’con (d’on ne sait plus qui). En vente 10 € dans toutes les bonnes librairies - ou chez l’auteur :
AZ-graphisme à Châteaubriant
06 87 32 77 47

Entre les gens qui sont obligés de prier dans la rue 
et ceux qui sont contraints d'y dormir, 
quel est le problème le plus urgent, Monsieur Guéant ?




vendredi 8 avril 2011
J'avais, un jour de grand vent,cueilli une fleur de Pissenlit,
couronnée de ces délicates aigrettes
que l'on dit messagères émérites.
Duvets légers, portant la graine, là où la brise veut.


D'avoir lancé au vent ces plumets;
faisant grand bruit de souhaits tous plus hardis les uns que les autres, 
j'avais ri seul dans mon champ.

Que de souhaits avons-nous tous faits, 
que de destinataires secrets, n'avons-nous tous espérés 
de ces blanches fleurettes.

Eole, soufflait vers l'Est son haleine parfumée des prés; 
emportant mes rêves colorés.  (...)

(anonyme)

(enveloppe datant de 1916)
mercredi 6 avril 2011
Dans la petite commune de Treffieux, la municipalité a invité les habitants à créer un jardin de plantes aromatiques, derrière la "Salle du Temps Libre"

Les gens pourront venir cueillir des plantes pour la cuisine, ou pour en faire sécher. Ils pourront aussi venir chercher des boutures.

Savez-vous qu'on peut mettre des pétales de rose dans du sucre, pour le parfumer ?
lundi 4 avril 2011
Nous avons de la chance : une artiste travaillant le verre, le plomb, les émaux.

Depuis la création de la maquette jusqu’à la pose du vitrail in situ, l’atelier conçoit des décors verriers sur-mesure. Arbres généalogiques en verre, luminaires inédits, cloisons en transparence ou vitreries épurées… Chaque œuvre est unique et répond à des besoins fonctionnels, à des aspects techniques et esthétiques.

Découvrez son site : http://www.ateliersolenedaoudal.fr/

A part ça, nous avons beaucoup de chance : encore un ministre qui vient à Châteaubriant. Claude Guéant ! Bonheur absolu.
Pendant une semaine la Com'Com' du Castelbriantais a passé au Karcher le futur bâtiment de la Sous-Préfecture, et le sol devant le marteau pilon, et le sol devant l’entrée de la Chambre de Commerce. Une entreprise a été chargée de nettoyer à fond les locaux libérés. Une escouade de femmes a fait les vitres, dedans, dehors. Une brigade d’hommes a arraché le moindre brin d’herbe folle. Le Conseil de Développement a été sommé de ranger ses papiers. Le tapis d’entrée du bâtiment a été changé et remplacé par un tapis plus large pour que M. le Ministre ne risque pas de buter sur les câbles qui trainaient là. Dans le bureau de la secrétaire, sous ses pieds, les carreaux de plastique avaient disparu depuis longtemps, sans être remplacés malgré des demandes réitérées. Mais cette fois un tapis a été acheté, et placé sous le bureau ! 

Châteaubriant tout beau, 
Châteaubriant tout neuf, 
Châteaubriant ravi, 
Châteaubriant ému ! 
J'vous dis, c'est bien utile un ministre !

Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.