Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
jeudi 14 août 2008

En cette fin du mois d'août on voit se dresser au bord des routes, dans les fossés gorgés d'eau, ces roseaux-massettes très élégants.

Mais comment les conserver ? Inutile d'utiliser de la laque. Voici le moyen donné par ma tante Louise, il y a une trentaine d'années (oui, dans un vase, chez moi, les roseaux ont 30 ans) : coupez les roseaux, faites-les sécher la tête en bas. Puis, lorsqu'ils sont secs, brûler le bout de la tige sur un ou deux centimètres de long, pour faire comme un petit charbon. Et voilà !


At the end of August we can see in the watery ditches beside our roads, these elegant masses of reeds.

But how should one preserve them ? Lacquer is useless. Here's the method given to me by my aunt Louise, about thirty years ago; (yes, in a vase, at home, the reeds are 30 years old). Cut the reeds and dry them upside down. Then, when they are dry, burn the tip of the stem about one or two centimetres long, with a small hot coal.

12 commentaires:

Webradio a dit…

Bonjour Mélanie... Il aurait été bien de voir les roseaux séchés dans ta maison...
Et pourquoi pas : les voir 30 ans en arrière !
30 ! Le monde a beaucoup évolué depuis...

ALAIN a dit…

Cela donne envie de se promener dans les parages.

melanie a dit…

A Webradio

30 ans en arrière ? Oh non ! Ne jamais revenir vers le passé. Et puis je suis mieux dans ma peau à 66 ans qu'à 36 ! C'est comme ça ! Et il faut me prendre comme je suis ... ou me laisser ! Le temps, lui, n'attend pas .

Bergson a dit…

J'aurais bien voulu voir une photo de ton vase pour vérifier ta recette

claude a dit…

J'adore les roseaux, j'en avais cueillis une fois pour mettre justement dans un vase. Et au bout de qq mois, le fleur a littéralement explosé. J'en ai mis dans mon bassin, mais ils n'ont pas bien la grande forme. Je vais les mettre dans un panier plus grands. Ca fleurit au bout combien de temps ?

alice a dit…

Je ne connaissais pas ce nom de roseaux-massettes, j'ai encore appris quelque chose ici!

Olivier a dit…

comme miss alice, je ne connaissais pas ce nom.
Je veux pas créer de problème entre chateaubraintain(ne) mais bergson met en doute tes dire ;o))

M.Benaut a dit…

J'ai une tante qui a 98 ans. La connaissance de ces personnes merveilleuses vaut la joie du monde entier.

Il est vrai que le temps n'attende jamais, - mais ayez 98 ans ? Alors le temps attend sûrement.

M.Benaut a dit…

WOW !
Je peux voir que tu as les deux horloges maintenant. La France. Et l'Australie centrale. Million de mercis.

Webradio a dit…

Moi qui suis AUSSI du Pays de la Mée, j'ai vu les roseaux vieux de 30 ans de Mélanie ! Et ils sont INTACTS !

Chipie a dit…

Cette photo, moi cela m'évoque la chanson "le Chasseur" de Michel Delpech :

"Il était cinq heures du matin
On avançait dans les marais
Couverts de brume
J'avais mon fusil dans les mains
Un passereau prenait au loin
De l'altitude
Les chiens pressés marchaient devant
Dans les roseaux

Par dessus l'étang
Soudain j'ai vu
Passer les oies sauvages
Elles s'en allaient
Vers le midi
La Méditerranée..."

Mais, rassure-toi Mélanie, je sais très bien que la chasse, ce n'est pas ton truc ! Ta photo est fort jolie, et me donne envie de chanter cette chanson...

Tash a dit…

J'aime 'cat-tails' en general, mais votre phote est tres, tres beaux.


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.