Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
jeudi 7 août 2008
Sur la gauche : un panneau d'affichage d'expression libre.
Sur la droite : une armoire de sous-répartition pour le téléphone
Entre les deux : une corbeille à papiers.

Il était une fois une armoire métallique triste et sale, au milieu d'un mur gris de la Rue des Déportés Résistants. France-Télécom, souhaitant intégrer son mobilier dans l'environnement, organisa un concours de peinture.

Et voilà qu'un beau matin de mai 1994 l'armoire grise est devenue fenêtre bleue entr'ouverte sur un fond ocre-rose, avec des glycines tombant du balcon bleu et un petit gilet d'enfant séchant devant.

Miracle ? Le miracle est plus grand que vous ne le croyez car, le long de cette armoire, passent 800 élèves, deux à quatre fois par jour et, en 14 ans (et demi), pas un graffiti n'est venu gâcher l'oeuvre d'art. N'est-ce pas merveilleux ?

On the left we see a billboard for free expression.
On the right, a telephone box.
Between the two, a rubbish bin.

Once upon a time there was a metal phone box, sad and dirty, in front of a grey wall on the Rue des Déportés Resistants.

France-Telecom, wishing to integrate its street furniture into the environment, organized a painting competition.

And now, on a beautiful morning in May 1994 the grey cabinet became a blue, opening window on a background of ochre and pink. And, with wisteria falling from the balcony onto a small child's blue vest.

Miracle ? The miracle is greater than you think because, beside this cabinet, 800 students congregate two or four times a day, and in 14 1/2 years there has been NO graffiti to spoil this work of art. Isn't that wonderful ?

Für Übersetzungen, klicken Sie bitte hier: http://translate.google.com/translate_t Und gebe Sie den Link : http://chateaubriant-et-mee-daily-photo.blogspot.com/2008/08/electro-dco.html

13 commentaires:

ALAIN a dit…

Les trompes-l'oeil, c'est très rigolo. Il y a des endroits qui sont respectés par les taggueurs, même à Paris.

Château-Gontierdailyphoto a dit…

C'est de l'art..et l'art touche l'âme comme la musique...et cela fait des miracles...tu nous en amène la preuve en image.

claude a dit…

C'est très étonnant en effet, mais il faut croire que tous ces élèves ont du respect pour cette jolie armoire télécom.

Bergson a dit…

il faudrait faire un concours déco pour la poubelle.

Marie Reed a dit…

That is truly miraculous! I'm proud of those youngsters too!

Cergie a dit…

Je ne pense pas que ce soit un miracle : juste une différence de valeur entre les "petites" villes et les grandes agglomérations. Question d'éducation sans doute. Et de présence des adultes autour des jeunes. Et de, et de, et de, que sais je ? J'ai une amie dont la fille était prof à Bordeaux, elle a demandé son affectation à Andernos. Elle sent la différence dans ses conditions de travail.

PS : j'ai une belle poubelle décorée, je la posterai peut-être sur RERA, blog dévolu à la poubelle, c'est une idée. Merci Bergson.
;o)

Kelly a dit…

I really like the tropmpes-l'oeil! I am so happy that the students have appreciated this artwork also!

Virginia a dit…

That is amazing. Nice they improved the phone booth and very nice that the students have respect for the property !

M.Benaut a dit…

It's excellent to see that the young people respect beauty rather than to graffiti it !

Hilda a dit…

Wow, that's a miracle alright!

I really love street art. Being in such a huge metropolis, I keep wishing more people would do it here.

Olivier a dit…

superbe cette idée, a donner au autres villes. Et puis comme quoi, les enfants ne tagge pas tout ce qui passe sous leurs mains.

babooshka a dit…

This indeed a work of art and so creative.

hpy a dit…

Un brin de fantaisie pour rendre le quotidien plus agréable.


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.