Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
mardi 5 août 2008
Je suis allée chercher du pain, à un distributeur automatique, sur la route de Moisdon. Il n'y en avait plus. Mais, sur le bord de la route il y avait des roses. Je les ai prises en photo, tranquillement, sans me presser. Au moment où j'allais repartir ,un vieil homme, marchant avec une canne, a frappé à ma vitre. "On peut savoir ce que vous avez photographié ?". "Mais oui, monsieur", lui ai-je répondu poliment, en lui montrant les clichés sur mon appareil photo ,"j'ai photographié les roses" . "Ah ? Pourtant elles ne sont pas belles ces roses" m'a-t-il dit, interloqué.

Elles ne sont pas belles ces roses ?

Je connaissais :
- vert de rage
- bleu de froid
- blanc de peur (vous savez, c'est quand on a une peur bleue !)
- rouge de colère (vous savez, c'est quand on est saisi d'une colère noire !)

Je suis désolée d'avoir découvert des "roses de méfiance".

I was looking for bread at a vending machine on the road to Moisdon.
There was none left.
But on the roadside there were some roses.
I took a photo, quietly and without hurrying.
As I was going home, an old man, walking with his cane, knocked on my car window.
"May I see what you've photographed ?"
"But yes, Sir" , I politely replied, showing him the pictures on my camera.
"I've photographed the roses."
"Ah ? Yet they are not beautiful roses," he said, disconcerted.

They are not beautiful roses?

I knew:
-- Green with envy
-- Blue with cold
-- White with fear, (you know, when you are white with blue fear !)
-- Red with rage, (you know, when you are seized with black anger !)

I am sorry to have discovered such "mistrustful roses."

Für Übersetzungen, klicken Sie bitte hier: http://translate.google.com/translate_t Und gebe Sie den Link : http://chateaubriant-et-mee-daily-photo.blogspot.com/2008/08/couleurs-rose-de-mfiance.html

13 commentaires:

Webradio a dit…

Mélanie, Tu étais tout près de chez moi...
Le distributeur de pains était vide puisque la mitronne qui le ravitaille était en vacances...
Le vieux monsieur avec sa canne habite la maison près du distributeur. En fait le distributeur est chez lui : alors, sans vouloir l'excuser, Tu as pris en photo des choses qui lui appartiennent. Bah ! Un peu méfiant oui...

M.Benaut a dit…

Je voudrais penser que le vieil homme a vu la beauté en de telles belles fleurs. Je sens la tristesse pour lui.

Bergson a dit…

la vie de photographe devient difficile ;-)

Je pensais pas que tu ailles chercher du pain si loin ni que oubliais le petit commerce

Château-Gontierdailyphoto a dit…

Les vieux ne sont plus ce qu'ils étaient...comme les boulangeries...y a même plus de boulangère....à quand les roses sans épine.

emiliane a dit…

Mais non !!! L'âge venant ..Il ne s'occupe plus de ses roses ... Il voulait seulement dire qu'elles n'étaient plus ce qu'elles étaient lorsqu'Il taillait ses rosiers.

Webradio a dit…

Je vais vous prendre le distributeur de pains en photo, et le mettrai sur mon site. Si je la croise, je prendrai aussi la mitronne. Car c'est bien du pain artisanal qui est vendu dans ce distributeur, et fait par une BOULANGERE ! J'essaierai de retrouver un article qui parle d'Elle !

hpy a dit…

Un ami m'a raconté: Il est sorti pour faire des photos de la pluie et un homme lui demande ce qu'il photographie. Il répond, "la ville par temps de pluie". L'homme lui dit alors, "vous ne croyez pas qu'elle serait plus belle s'il y avait du soleil?"

melanie a dit…

Je confirme : le distributeur de pain est automatique mais la boulangère est bien artisanale. Elle fait le pain chez elle te n'a que ce distributeur comme point de vente.

Donc je suis bien sensible au petit commerce et même au micro-commerce !

Olivier a dit…

Souvent quand on photographie quelque chose (des fois en prenant des poses digne d'un cour de gymnastique) les gens nous regardent bizarrement....nous bloggeurs, venons peut être d'une autre planète.

Pour le pain, rien ne vaut le bon pain frais des boulangeries artisanales, malheureusement en banlieue parisienne il n'y a plus beaucoup ;o(

claude a dit…

Encore un vieux ronchon !
Excuse moi, je fais court, mais je vais au boulot !

ALAIN a dit…

C'est vrai que les gens photographient n'importe quoi, il y en a même qui mettent les photos sur leurs blogs ! Et pire, il y en a qui trouvent malins de faire des commentaires ! Où va-t-on ?
J'aime bien les roses qui ne ressemblent pas à des roses.

ALAIN a dit…

Facile d'etre la première quand on ne dors jamais ! Moi j'écoute Faust, j'attends l'air des bijoux pour aller me coucher.

Kelly a dit…

I still hold that beauty is in the eye of the beholder. For my part, I think they are beautiful. I wonder how did they smell?


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.