Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
lundi 19 octobre 2009

Ce cœur qui haïssait la guerre, voilà qu'il bat pour le combat et la bataille !
Ce cœur qui ne battait qu'au rythme des marées, à celui des saisons,
à celui des heures du jour et de la nuit,
Voilà qu'il se gonfle et envoie dans les veines un sang brûlant de salpêtre et de haine,
Et qu'il mène un tel bruit dans la cervelle que les oreilles en sifflent
Et qu'il n'est pas possible que ce bruit ne se répande pas dans la ville et la campagne
Comme le son d'une cloche appelant à l'émeute et au combat.

Écoutez, je l'entends qui me revient renvoyé par les échos.
Mais non, c'est le bruit d'autres cœurs, de millions d'autres cœurs
battant comme le mien à travers la France.
Ils battaient au même rythme, pour la même besogne, tous ces cœurs,
leur bruit est celui de la mer à l'assaut des falaises.
Et tout le sang porte dans des millions de cervelles un même mot d'ordre :
Révolte contre Hitler et mort à ses partisans !

Pourtant ce cœur haïssait la guerre et battait au rythme des saisons
Mais un seul mot : LIBERTE a suffi à réveiller les vieilles colères
Et des millions de Français se préparent dans l'ombre à la besogne que l'aube proche leur imposera.

Car ces cœurs qui haïssaient la guerre, battaient pour la liberté
Au rythme même des saisons et des marées, du jour et de la nuit.

Robert Desnos.


Poème de Robert Desnos (mort en déportation), dit par les 6 jeunes des deux photos ci-dessus, lors de la cérémonie "Les fleurs de la désobéissance"

5 commentaires:

Jacob a dit…

They are reciting poems in honor of the French partisans of WWII? Oui?

Chipie a dit…

Un poème dit avec tout leur coeur...

Marguerite-marie a dit…

très belle cérémonie. C'est vrai que j'ai souvent entendu citer les fusillés de chateaubriant.
je voudrais la solution des objets dans la mine je pensais qu'on attachait le cheval à ce grand anneau..."il travaillait il travaillait tout le jour dans le fond profond de la mine"

melanie a dit…

Le premier objet : le toit avec doubles tuiles (normales à l'extérieur, plates à l'intérieur) envahi par la végétation

Le deuxième objet : un enrouleur mural pour flexibles.

Merci d etes visites !

kirnette a dit…

On aurait aimer les entendre et vibrer avec le public


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.