Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
vendredi 16 octobre 2009

Je suis né à Châteaubriant, il y a 17 ans, un peu plus, un peu moins….
Je suis de cette ville marquée, blessée, tatouée à jamais dans sa chair
Par la tragédie des 27 otages de la Sablière.
J'ai voulu comprendre comment cela avait pu arriver ici.
J'ai voulu savoir davantage et mettre des visages à l'Histoire.

J'ai assisté et participé les années passées ici, aux évocations du souvenir.
J'ai lu "Telles furent nos jeunes années",
(le Pays castelbriantais sous l'Occupation),

dossier publié par la Mée. Et d'autres livres encore ...
Au collège, j'ai regardé le DVD des relais de la mémoire :
"Des Résistants en Loire-Atlantique"...
Mais j'ai voulu savoir encore...
Encore, Et encore...
Je me suis dit qu'il y avait encore des témoins, des hommes et des femmes, aujourd'hui âgés de 85 ans.
Un peu plus, un peu moins.
Et qui à cette époque de l'Occupation avaient mon âge : 17 ans.
Un peu plus, un peu moins.
Je suis allé vers eux !...Ils m'ont dit ...
Ils m'ont raconté ...
... ce que voulait dire la Résistance.
Je suis allé frapper à la porte de leur mémoire.
Ils m'ont dit… ils m'ont raconté.
"Les fleurs de la désobéissance."

----------
Ainsi commence le spectacle qui sera donné à La Sablière, dimanche 18 octobre, à 15 h 30. Mais avant il y aura :

■ 13h15, au Théâtre de Verre : départ du défilé « La Résistance au Pays de Châteaubriant » avec les enfants des écoles et tous les volontaires portant 35 affiches du temps de l’Occupation, et de grandes fleurs très colorées. Entourant la charrette « baladeuse » qui a servi, en 1945, à porter les premières fleurs à la Sablière, après l’exécution des Otages.


Ecrit et mis en scène par le Théâtre Messidor avec 140 comédiens amateurs (jeunes et adultes) de la région.

8 commentaires:

Bergson a dit…

ne pas oublier

Emiliane a dit…

Oui il nous faut écouter ceux qui ont vécu cela pour que jamais ne se reproduise ce qu'ils ont vécu..
Une belle fête du souvenir en perspective ..

claude a dit…

Très beau post, Mélanie. J'en suis très émue car j'ai beaucoup lu sur cette époque de notre histoire et cela me rappelle les jeunes fusillés du Bois de Boulonnes (je crois que c'est Boulogne) donnés aux allemands par un français.
Tous ces jeunes ont obéit à eux-mêmes, à leur âme patriote, mais quel joli titre "les fleurs de la désobéissance".

Chipie a dit…

Une belle affiche..

kirnette a dit…

Oui ne pas oublier certaines époques de notre histoire.
Utile de nos jours de connaître les combats de nos ancêtres, nous n'avons plus leur combativité...

Jacob a dit…

I don't get it all, but I think these young men symbolize French resistance fighters during WWII...at some sort of celebration or memorial.

ALAIN a dit…

Il faut apprendre à désobéir.

Miss_Yves a dit…

Une série très émouvante, très forte . Un message toujours actuel.C'est beau de le voir porté par des jeunes .


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.