Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
dimanche 8 février 2009
Claude m'a envoyé une photo. Charge à moi de trouver un texte pour l'accompagner.Alors voilà ....



Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front !
Dieu le père est là, me tendant ce paquet de pain blanc.
Du pain blanc ! Mais point n’en souhaite !
Donnez-moi du pain gris,
Donnez-moi du pain bis
Aux noix, aux noisettes,
Aux graines de lin.
Ne me forcez pas à manger de votre pain !
Dieu du ciel, ce pain blanc, est-ce là votre cadeau ?

Je le sais privé de sa force
Je le sais privé du son,
Privé du goût,
Privé de cette bonne odeur
Dont je garde le souvenir :
Une large tranche de pain bis
Odorante et croustillante
Piquée à la pointe du couteau
Dorant doucement devant les braises du foyer
L’odeur qui peu à peu envahit la pièce,
La saveur que déjà on sent dans la bouche
Et la couleur de ce pain chaud que le beurre recouvrira.

Alors j’entendis Dieu, désolé de reconnaître
Que les hommes ont tout trafiqué,
Tout ogm-isé, tout dénaturé.

Et voilà que le miracle s’accomplit
Sous mes yeux émerveillés apparut le pain
Le pain de l’amitié
Le pain que l’on partage avec les amis
Et avec les ennemis aussi.
Le pain,
Le sel de la vie …..

3 commentaires:

Miss_Yves a dit…

Bravo
!
Je goûte ce poème
très bien écrit,
très bien senti ,
et très profond .

emiliane a dit…

Là aussi ce poème est criant de vérité, plein d'odeurs et de saveurs .. me faisant revivre une époque depuis longtemps disparue.
Qu'il était bon ce pain de l'enfance ..

Marguerite-Marie a dit…

encore un magnifique texte


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.