Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
mardi 10 novembre 2009
On continue la poésie ?

Si la Terre était une vache
Ce serait particulier
Les continents seraient ses taches
Elle brouterait la voie lactée

Tous les enfants vivant dessus
Auraient du lait à volonté
Ce serait la plus dodue
Des planètes répertoriées

La science serait tentée
De répondre à cette question
Quelle est donc l'utilité
De cette queue à l'horizon ?

Pas besoin d'être ingénieur
Pour trouver la solution
C'est un grand ventilateur
Pour enlever la pollution !

Flem

Auteur, graphiste et illustrateur québécois.
Découvrez ses autres créations sur son site:
http://pages.infinit.net/cocopop
Des tas d'autres poésies d'animaux vous y attendent !

6 commentaires:

Jacob a dit…

I sure wish I could read French...

These cows are watching you very closely, though. Probably wondering why you have that little boxy thing glued to your face. ;-)

Chipie a dit…

Les vaches sont en train de discuter ?

Emiliane a dit…

Hé oui, la discussion est de plus en plus forte .. sur le prix de leur lait.

Brigitte a dit…

Ce poème est en contradiction avec la théorie qui dit que la couche d'ozone est victime des flatulences bovines...

Marguerite-marie a dit…

ne dit-on pas qu'elles ont leur part de responsabilité dans l'émission de gaz...?
j'aime voir les vaches dans un champ mais qu'est ce que j'ai détesté les garder quand j'allais chez ma grand mère! pour le reste tu as encore publié des posts magnifiques de poésie tant dans les mots que les images.

Brigitte a dit…

C'est sympa d'avoir photographié un groupe de vaches de races différentes qui mangent au même râtelier sans se battre.. Comme quoi les vaches sont parfois plus intelligentes que les hommes !


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.