Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
jeudi 2 octobre 2008

Depuis le 1er octobre, chaque automobiliste doit avoir, dans sa voiture, un gilet de protection avec des bandes fluo, à enfiler lorsqu'il descend sur la route.

Voici une belle brochette d'élus, qui ouvrent un nouveau créneau de dépassement entre Châteaubriant et Treffieux sur la D 771

Since 1 October, each motorist must have in his car, a protective vest with fluorescent stripes, to put when he is going on the road.

Here some elected officials, who open a new way between Châteaubriant and Treffieux on the D 771

9 commentaires:

Chipie a dit…

Il n'y en avait pas pour tout le monde ?? hihihi...

Webradio a dit…

Bonjour "Mélanie" !
Ben oui, il faut en plus qu'ils apprennent à compter !
Et il faut leur dire que cela sert à être mieux vu, mais que cela ne rend pas intelligent !

alice a dit…

Tant qu'ils ne nous obligent pas à nous mettre un cône sur la tête...

emiliane a dit…

Tous avec le maillot jaune ... le mien ne l'est pas !!! A vérifier ... je ne suis peut-être pas aux normes !!! Publicité obligée je l'ai depuis des années.

claude a dit…

En voyant un reportage hier sur ce sujet (les premiers contôles de la police, mon Chéri me disait, il vont peut-être bientôt nous obliger à conduire àavec le gilet jaune.
J'aime bien le comm d'Alice, On aurait pas l'air c... avec le gilet sur le dos, le cône sur la tête et le triangle entre les dents !

Pas-a-pas se fait notre chemin a dit…

Patrick HIERARD
je fais ma pub pour mon premier roman
bonjour

"Quand je serai grand, je ferai Berbère"
Éditions du Masque d'Or
COLLECTION PAROLES D’HOMMES

Laissez vous entraîner par la saga de Maurice, l’orphelin de Lorraine, qui débarque au Maroc en 1926 pour y mater la révolte des tribus d’Abdel Krim, mais Maurice déteste cette guerre coloniale. Suivez-le quand il s’opposera à l’armée américaine de Patton qui débarque au Maroc pendant la Seconde Guerre mondiale.
Il aime passionnément le Maroc, mais Maurice sera pris dans la tourmente de ce pays qui cherche son indépendance. Meurtres sauvages d’Européens, réponse tribale de l’armée française et c’est l’engrenage dramatique. Il échappera à des attentats, il ne vivra plus qu’avec son revolver et sa grenade dans la poche.
Le calme revient, Maurice trouve sa voix au Sud marocain en aidant les fellahs à développer leur agriculture, il est aimé et respecté, Maurice c’est sur mourra au Maroc.
1965, le retour mystérieux vers la France : il découvre l’affreux nom de « Rapatriés », il est un étranger dans son propre pays, il souffre et sa famille aussi. C’est alors la longue adaptation à son nouveau pays. Maurice a 60 ans…
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

BON DE COMMANDE
À découper et à renvoyer à :
Hierard Patrick
74 chemin de la plaine
11 290 Villeneuve les Montreals

NOM et prénom : …………………………………………………….……………

Adresse : …………………………………………………………………………

Code postal : ………………Ville : …………………………...

Désire commander … exemplaire(s) de l’ouvrage
« QUAND JE SERAI GRAND, JE FERAI BERBERE »
au prix de 24 € franco de port


Merci de votre commande Joindre chèque à l’ordre de Hierard Patrick


Merci de votre commande avant le 10 novembre pour en disposer avant noël

Tanya a dit…

A very good idea :)

Bergson a dit…

Il y en a un qui veut se faire remarquer il a pas mis de gilet d'ici qu'il se fasse renversé

lorraine a dit…

Vu pour le 1er octobre , mais il manque le 2 octobre .
Veux - tu que j' en traduise
d' autres , malgre mon cancer ?
Catherine .


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.