Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
jeudi 5 novembre 2009

Laissez venir à moi tous les chevaux
Toutes les femmes et les bêtes bannies
Et que les graminées se poussent jusqu'à la margelle de mon établi


Je veux chanter la joie étonnamment lucide
D'un pays plat barricadé d'étranges pommiers à cidre


Voici que je dispose ma lyre comme une échelle à poules contre le ciel
Et que tous les paysans viennent voir ce miracle d'un homme
Qui grimpe après les voyelles.

(Pommiers à cidre, et poème de René Guy Cadou)

5 commentaires:

Chipie a dit…

Pom, pom, pom, pom....

claude a dit…

Il est beau ce texte. De belles formules en plus.
Chipie a du forcer sur le cidre !!!

Bergson a dit…

une poème illustré de bien belle manière.
C'est pour soutenir Chirac dans ses problèmes juridiques

Miss_Yves a dit…

"Je veux chanter..."
formule homérique, épique, utilisée ici pour le quotidien..
"Un homme qui grimpe après les voyelles"
...On sent comme une réminiscence Rimbaldienne.

(Je ne connaissais pas ce beau poème, à la différence du précédent , très célèbre: merci pour cette découverte)

Brigitte a dit…

Moi j'aime bien la poésie mais j'aime aussi les pommiers à cidre, même si les pommes je les préfère en compote !


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.