Les amis plus lointains


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.

Blog Archive

About Me

melanie
Châteaubriant, Pays de la Mée (Bretagne), France
Afficher mon profil complet
dimanche 21 décembre 2008
(Dessin de Moon - 06 87 32 77 47)

Father Christmas, this year, would you to give toys to children who do not ask, because their families are too poor.

Père Noël,

J’ai sept ans et je vais à l’école. J’ai des copines qui m’ont dit qu’elles t’avaient déjà envoyé leurs commandes pour le 24 décembre.

Moi, j’ai réfléchi ; je voudrais ou plutôt, non, je ne voudrais pas, enfin oui ... attends, je vais m’expliquer.

Chloé, Pierre, ma soeur et mon frère et moi on regarde quelquefois la télé et on voit des films, des images qui nous font peur et nous rendent tristes.

Des petits enfants qui dorment dans les rues, dans les couloirs ou dans le métro, enveloppés dans des couvertures sales, par terre, comme des chiens, parce que leurs parents n’ont pas pu payer leur loyer, parce que le papa n’a pas retrouvé de travail.

D’autres, pauvres petits, qui sont trimballés toute la journée, battus sans comprendre pourquoi, et qui ont faim, parce que les parents se droguent . Et d’autres, pire encore, qui n’ont plus de parents, et qui, dans certains pays, sont vendus comme de la marchandise, pour en faire des domestiques mal nourris, mal payés, maltraités.

Et d’autres encore, tant d’autres dans ce monde, qui est pourtant au vingt et unième siècle. Tant de misères ! Tant de malheurs !

Nous, ma soeur, mon frère et moi, on a une maison bien chauffée, un papa qui travaille, une maman gentille et nous mangeons à notre faim . Nous ne sommes pas très riches, mais on a le nécessaire. Dans nos chambres, on a plein de jouets et on s’entend bien. Parfois on se chicane, mais ça ne dure pas longtemps.

Alors, on a parlé de tout ça, tous les trois et on est bien d’accord.


Cette année, ce que tu aurais mis dans nos souliers, on voudrait que tu le donnes à des petits qui n’ont rien demandé, parce qu’ils ne savent même pas que tu existes, surtout à des tout petits, de préférence, plus petits que moi, quatre ou cinq ans, parce que les grands, ils ne pensent qu’à trouver des euros, par n’importe quels moyens pour survivre, eux aussi.

Pour tous ces petits, ça leur donnera un peu de joie, et nous, ça ne nous privera pas.

Oh ! Je sais bien, c’est très peu ; une goutte d’eau dans l’océan. On essaiera de faire plus quand on sera grands. Je te le promets.

Voilà, Père Noël, on compte sur toi. Tu feras au mieux.

Merci d’avoir lu ma lettre. Bonsoir et bon voyage

Lilya

4 commentaires:

Marguerite-Marie a dit…

espérons que le père Noël sera sensible à la lettre de Lily ...

Chipie a dit…

Il serait bon que Lilya se fasse plein de copines et arrive à les influencer... car il y a fort à faire dans ce domaine là !

Lily a dit…

Je me disais, en lisant ces lignes, que notre société est trop cruelle, puis réflexion faite , je me suis rendue compte que c'est l'être humain en général qui est cruel envers ses congénères ! Quelque soit le pays ou le continent il y a toujours les dominants et les dominés, les riches et les pauvres, les respectés et le bannis... la tâche est immense, l'espoir est permis, Joyeux Noël, merci Mélanie

Chipie a dit…

Bonsoir ! Je reviens à nouveau pour dire à Lily que son commentaire est tout à fait pertinent !!


Traductions. Cliquez sur le drapeau. Click on the flag.